Nature humaine

Concours Lausanne Jardin 2019

Que signifie la pleine terre? Nous la voyons au delà de la définition de n’être qu’un support pédologique sans limites artificielle pour les végétaux. Pour mieux comprendre, nous nous posons la question inverse ; qu’implique donc de ne pas être en pleine terre? Que devient le genre (végétal, animal… humain) qui en dépend, si on lui retire son support de vie, son environnement? Ce qui nous a amené à nous questionner sur l’enracinement, le déracinement.
Nous proposons de travailler sur cette approche, car elle touche à des questions scientifiques, botaniques et pédologiques. Mais également celui du rapport à la terre-mère avec lequel chaque être vivant est relié.
A travers l’enracinement/déracinement végétal, nous voulons mettre en scène la question des attaches et arrachements sociaux ou territoriaux.
Nous voulons impliquer les gens lors du projet, et laisser une trace de leurs paroles sur la question et que l’oeuvre en devienne le support. L’idée est de marquer les esprits à travers une intervention visuelle intense, interrogeant clairement les gens sur la question de l’enracinement/déracinement. Avec pour objectif de les faire réfléchir, voire réagir.

Maîtrise d'ouvrage :Ville de Lausanne, Vaud, Suisse

Calendrier : Concours 2018

Collaborations:

Lucile Pasche, architecte-paysagiste HES,urbaniste

David Bischel, agriculteur et ingénieur HES en gestion de la nature

© 2020 nicolas waechter architecte-paysagiste nw.paysage@gmail.com